Messages d'amitié et de soutien à la
Chorale A Cœur Joie de Beyrouth

 

A un moment où les catastrophes se suivent et ne se ressemblent pas, mais n'ont pour effet sinon pour but que de mettre à genoux un pays déjà bien exsangue, il est réconfortant de recevoir des mots de soutien et d'amitié.
Évidemment, nous n'avons pas reçu énormément de messages, et cela même met encore plus en valeur la solidarité et le soutien de ceux et celles qui ont écrit.
Décidément, quelle chose admirable que le chant choral qui sait construire ces liens forts et indéfectibles.
Nous remercions nos amis pour leur soutien, et nous leur disons: tôt ou tard, comme d'habitude, le pays se relèvera, ce qui aura été détruit sera reconstruit
... et ACJ-Beyrouth chantera à nouveau!

 
 

De Yves Calvez
Message reçu le 22 novembre 2006
(Yves Calvez nous avait déjà écrit un gentil message en mars 2005 dans notre Livre d'Or)

Le 22 novembre 2006 est la date de la 63ème commémoration de l'indépendance (!) du Liban.
C'est aussi le lendemain de l'assassinat de Pierre Gemayel, séisme tragique qui secoue notre pays.

Chers Amis Choristes ACJ
L'assassinat de Pierre Gemayel vient à nouveau troubler la paix de votre pays.
Les Français dans leur unanimité condamnent cette lâcheté.
Choriste isolé ACJ, après une longue direction en région Orléanaise et une responsabilité régionale, je viens vous témoigner à vous choristes, à vos chefs, à vos amis, à vos familles, notre amitié née sur les pas ce César.
« Quand les voix s'unissent, les cœurs sont près de se comprendre »
Alors continuez de chanter ! Continuons à diffuser le chant choral, ferment idéal de Paix.
Bien amicalement à vous et au Liban.
Yves CALVEZ

 

De Marcel Corneloup
Président d'honneur du Conseil d'Administration ACJ France
Message manuscrit du 12 octobre 2006

Cher Tino, avec mon souvenir le meilleur.
Dans mon Centre Culturel le 20 octobre nous chanterons en pensant au Liban.
Dans mon champ j'ai un cèdre de chez vous. C'est le Père Mathieu qui me l'avait donné toute petite pousse en 1975, la première année des conflits. Il est maintenant très grand.
Chaque matin, en ouvrant  ma fenêtre, je le vois: je pense au Liban, à vous.
Avec toute mon amitié
Marcel Corneloup

 

De Jean-Michel Pelotte
Président du Conseil d'Administration ACJ France
Message reçu le 10 octobre 2006

Bonjour!
Nous ne nous connaissons que par Thierry qui nous a beaucoup parlé de votre aventure. Nous nous sommes peut-être connus , par ailleurs lors de choralies précédentes lorsque j'étais responsable de celles-ci.
Je m'associe à tout ce que Thierry a pu vous dire lors de ses précédents mails. Au travers du journal La Croix, j'essaie de suivre le plus possible ce que vous vivez, vous même et tous ceux qui vous sont proches.
Une fois de plus vous voici à nouveau agressés dans vos vies et votre énergie sans cesse atteinte. Je suis admiratif pour vous tous qui sans cesse, et ce n'est pas un vain mot, reconstruisez pierre à pierre un espace d'espérance et de liberté.
Je vois que vous le continuez en persistant dans l'espace de liberté que peut donner la rencontre pour l'apprentissage du chant choral et de la vie ensemble. Elle n'est pas toujours facile, et je vois qu'après une remise en cause au sein du groupe, tu retrouves autour de toi un supplément de force pour aller plus loin.  Merci Tino d'en trouver encore l'énergie.
Tu nous dis ne pas avoir encore trouvé la relève. Elle viendra, il ne faut pas en douter!
Je serai toujours heureux de te lire ainsi peut être que les courriels d'autres membres qui se joindraient à toi. Nous pourrions ainsi peut être les diffuser dans certains de nos moyens de communication pour que les A Cœur Joie de France ou de l'International puissent connaître et se rapprocher de votre vie faite de grandes forces et de faiblesses.
Je vous assure de mes pensées amicales et musicales.
Jean Michel Pelotte

 

De François Witowski
Message reçu le 6 septembre 2006

Je voudrais adresser un salut amical à l'ensemble de la chorale A Cœur Joie de Beyrouth. Plus particulièrement à Noha que j'ai eu l'occasion de rencontrer aux dernières choralies... Je souhaite que la sérénité revienne sur votre pays, et que, bientôt, puissent s'élever des chants de paix de chaque côté de vos frontières.
Amicalement
François

 

De Nicole Lafitte
Ancienne choriste d'une chorale A Cœur Joie
Présidente d'un Comité du Mouvement pour la Paix en France
Message reçu le 2 septembre 2006

Je ne connaissais pas votre chorale mais en cherchant sur internet...
Ancienne choriste d'une chorale "A cœur joie", ayant même effectué un stage avec César Geoffray il y a longtemps, actuellement présidente d'un Comité du Mouvement de la Paix en France, je ne peux rester sans vous transmettre toute ma sympathie et encouragements . J'espère que vos choristes ne comptent pas trop de deuils et de blessés.
Je n'ose pas parler des pertes matérielles moins importantes mais elles conditionnent aussi la vie...
Mon très petit Comité s'occupe depuis dix ans des réfugiés et femmes victimes des violences , suite à la guerre, en Bosnie et Croatie. A leur pensée et à celui de vos conflits précédents, nous espérons de tout cœur , que malgré ce cataclysme , vous ne céderez pas aux tentations de guerre civile et interethnique . Nous avons envoyé quelque argent pour le Liban, mais vu la passivité coupable de mon pays pendant l'été, c'est vraiment dérisoire et à la mesure de la stupeur et du désarroi paralysants qui ont saisi beaucoup de pacifistes en France. Accuser un tel Israël de crimes et de terrorisme d'Etat n'est pas de l'antisémitisme mais un appel à la Justice et la Paix.
Malheureusement bien des tabous , des censures , plombent encore les esprits et les infos. Nous espérons des jours un peu meilleurs pour vous et nous espérons y contribuer avec nos faibles pouvoirs et moyens. Mais les gouttes d'eau....
Amitié
Nicole Lafitte

 

De Eyliet Brandt
Membre d'une chorale à Colmar
Message reçu le 13 août 2006

Bonjour,
Je me souviens de votre chorale aux Choralies, je crois en 71, et 74 ou même avant (mémoire ?) et puis de vos banderolles lors de la journée costumée en 77 "le Liban vivra"
Je pense à vous tous bien que je ne vous connaisse pas, vous êtes une chorale semblable à celle où je suis actuellement à Colmar.
Je souhaite que cette guerre finisse au plus vite. Votre site internet semble dire que vous ne perdez pas courage. J'ai eu l'occasion de chanter "la guerre" mais bien sûr ce n'était qu'une bataille lointaine (souvenir scolaire : marignan 1515) . L'entendre maintenant chantée par vous, remue et bouleverse.
Je transmets le lien à tous les choristes que je connais pour qu'ils pensent aussi à vous très fort. Courage, vous vivrez et vous reconstruirez, j'espère que vous pourrez être à Vaison en 2007. Une choriste ACJ
Eyliet (se prononce Eliette)

 

De Marie Choueiry
Ancienne choriste ACJ-Beyrouth
Message reçu le 29 juillet 2006

Chers amis(es) du Liban,
Depuis Toulouse, je suis l'horrible supplice infligé à notre pays et à notre peuple et me fais du souci pour vous tous.
J'espère que vous allez tous bien, que vous êtes à l'abri et que personne de votre entourage n'a eu à souffrir directement de ce cauchemar.
Portez-vous bien et protégez-vous.
Donnez-moi de vos nouvelles.
Je vous embrasse
Marie

De Thierry Thiébaut
Directeur du Secrétariat National d'ACJ
Message reçu le 25 juillet 2006

Mes chers amis,
Les moments très douloureux que votre pays traverse sont bouleversants, surtout lorsque nous connaissons votre pays et les liens d’amitié qui nous unissent.
Je voulais simplement vous redire notre grande affection, et notre partage de votre douleur.
Que les hommes comprennent un jour que c’est en se respectant qu’ils trouveront le chemin d’une paix durable.
Nous pensons tous à vous. Elisabeth se joint à moi pour vous assurer de notre fidèle amitié.
La Brénadienne et tous vos amis du Mouvement A Cœur Joie vous entourent de leur solidarité et vous redisent combien votre Liban est cher à leur cœur. Qu’un dialogue conduise au plus vite votre pays et son peuple vers une reconnaissance de chacun dans ses droits.
Cher Mozart, Cher Tino, à vous et vos familles, tous ceux qui vous sont chers, j’adresse mes pensées très affectueuses.
Thierry

Thierry Thiébaut connaît bien le Liban. Il y était venu en tournée en 1999 avec une partie de sa chorale, La Brénadienne. Ils ont en particulier offert un concert au Palais de l'Unesco de Beyrouth.